//

Changer la taille des caractères

Increase SizeDecrease SizeReset font to default
Logo DDEC14

 

 Commission ASH Solidarité


« S’engager à la réussite de chaque personne                  
                   et développer l’apprentissage solidaire »,

 

 

La Commission "ASH Solidarité" a pour finalité de soutenir et développer la mise en œuvre del’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves en situation de handicap (ASH), au sein des établissements catholiques d’enseignement.

 

Elle est constituée de chefs d’établissement, d’enseignants du 1er et 2nd degrés, de parents.

 

L’ouverture à tous, choix délibéré de l’école catholique depuis les origines, ne cesse en effet de faire l’objet d’une adaptation permanente des communautés éducatives dans la mise en œuvre de leurs projets d’établissement et des pratiques pédagogiques au sein des classes.

 

L’impulsion donnée par la loi de 2005, continue d’amplifier cette dynamique.

 

De manière croissante, la scolarisation des élèves en situation de handicap, peut être vécue comme une chance de développer une pédagogie différenciée, respectueuse de l’humanité et de la singularité de chaque élève.

 

    

Une attention particulière est aujourd’hui portée aux récits des parcours « réussis » afin d’en souligner les éléments déterminants.

 

   

Des exemples de plus en plus nombreux donnent à voir que l’apprentissage collaboratif, accompagné et régulé, peut être très bénéfique pour tous.

  

  

Rappel des moyens mis en œuvre et acteurs spécifiques :

 

Les postes d’adaptation, sous laresponsabilité des maîtres E, à destination des élèves à besoins éducatifs particuliers ne maîtrisant pas les connaissances et les compétences identifiées comme indispensables par les repères du socle commun et rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages.

 

Les CLIS à l’école primaire, sont destinées aux élèves, reconnus en situation de handicap par la Maison des personnes handicapées (MDPH). A partir des projets personnalisés de scolarisation (PPS), le professeur a pour mission de proposer aux élèves les situations d'apprentissage répondant à leurs besoins et  d’organiser leur travail en lien avec l'enseignant référent et les enseignants des classes de l'école.

 

Les ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) au collège et au lycée, sont destinées aux élèves, reconnus en situation de handicap par la MDPH, présentant des troubles des fonctions cognitives ou mentales. En font partie les troubles envahissants du développement (autisme) ainsi que les troubles spécifiques du langage et de la parole. L’ ULIS est sous la responsabilité d'un coordonnateur chargé de l'organisation du dispositif et de l'adaptation de l'enseignement.

 

L’accueil au sein de la classe d’élèves en situation de handicap, avec ou sans l’aide d’un auxiliaire de vie scolaire (AVS)

 

Les SEGPA, à destination des élèves présentant des difficultés d'apprentissage graves et durables et ne maîtrisant pas toutes les connaissances et compétences attendues à la fin de l'école primaire, en particulier au regard des éléments du socle commun.  L’enseignement général et professionnel adapté est assuré par des professeurs des écoles spécialisés, des professeurs de collège et de lycée professionnel. Au-delà de ces dispositifs, leviers privilégiés dans le développement de l’école inclusive, tous les établissements de la maternelle au lycée sont désormais engagés à travers la mise en œuvre de leur projet d’établissement.

 

Cette dynamique impose cependant de construire de nouveaux équilibres avec les familles et les acteurs psychosociaux.

 

  Les Enseignants référents ont un rôle central dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des Projets Personnalisés de Scolarisation (PPS) des élèves en situation de handicap.

 

En lien avec les chefs d’établissement, ils réunissent  et animent les Equipes de Suivi de la Scolarisation (ESS) au sein des établissements pour chacun des enfants ou jeunes dont ils sont référents. Ils sont les interlocuteurs privilégiés de l’élève en situation de handicap et de ses parents.

 

  Des domaines d’exploration  pour l’année 2011-2012 :


  1. La scolarisation des enfants avec autisme.
  2. La prévention des comportements difficiles en maternelle.
  3. La Relation école – famille, avec les familles en situation précaire.
  4. Les élèves en situation de décrochage scolaire.
  5. Le livret personnel de compétences, socle commun et évaluation.

 

   

 Formation

Pour soutenir la scolarisation des élèves à besoins spécifiques et/ou en situation de handicap

un dispositif de formation prioritaire :

le parcours BEP ASH

destiné aux professeurs d’école, de collège ou de lycée.